Rechercher
  • Sophie Revol

Estimation immobilière : qui dit "mieux", vend plus vite !



Le marché de l’immobilier des biens résidentiels est en perpétuelle évolution. Les acquéreurs sont parfaitement informés sur les prix au m2 pratiqués par quartier, au point retenir comme seul critère le rapport prix / surface.


Pourtant, si l’on peut considérer cette démarche acceptable pour évaluer le prix d’un appartement en analysant les prix de vente des logements d’une même copropriété, le marché des villas individuelles ne peut pas être traité de la même manière.


En effet, l’emplacement, la vue, la qualité du bâti, les prestations, la disposition des pièces, le vis à vis, la taille du terrain, les opportunités de détachement parcellaire, etc… sont autant de critères qui justifient que deux maisons de même surface implantées sur des terrains voisins peuvent avoir un prix totalement différent. 


Ainsi, une estimation en ligne au pifomètre ou basée sur un prix moyen pratiqué sur le secteur, sans aucune visite du bien, va desservir le vendeur. Le propriétaire qui confie un mandat de vente à un agent immobilier est en droit d’attendre plus que des informations qu’il peut trouver par lui-même en comparant les biens à la vente dans son quartier. 


Le professionnel de l’immobilier joue un rôle capital dans l’évaluation de la valeur vénale d’un logement. En effet, pour ne pas manquer le bon acquéreur au bon moment, il est essentiel d’évaluer le bien au juste prix.

En tant que propriétaire, faire appel à un agent immobilier disposant d’un diplôme d’expertise immobilière est le gage d’une vente réussie.





13 vues0 commentaire